DEMANDE DE LOCATION Tel. 02 43 37 83 37

MISE EN ŒUVRE DES ENROBÉS PAR LE FINISSEUR

Le finisseur : Acteur n°1 de la pose d'enrobé

Si le finisseur joue un rôle capital sur le chantier de la construction routière, c'est celui de la pose de l'enrobé. Le choix du matériel d'application est essentiel Selon l'épaisseur d'application, la largeur de pose, la vitesse, la dimension du chantier, les critères de déformation et de pente, ils détermineront directement le type d'alimentation, la machine nécessaire couplée au type de table de pose adéquate (fixe, rigide etc...)

Une pose d'enrobé parfaite nécessite un débit et une qualité d'application optimale

Un certain nombre de paramètres techniques sont indispensables à la pose correcte de l'enrobé par le finisseur

  • La fréquence des dameurs
  • La course des dameurs
  • La fréquence des vibreurs
  • La vitesse du finisseur

La vitesse d'avancement du finisseur est en lien étroit avec la fréquence des dameurs. En effet, cette dernière doit correspondre à la fois au type de couche et être en harmonie avec la progression du finisseur. L'épaisseur de l'enrobé posé est également fonction de la course des dameurs. 

La vitesse d'avancement est choisie en fonction de deux facteurs principaux :

  • Du débit d'alimentation du chantier
  • De qualité d'application

Par exemple, pour la pose d'une couche d'enrobé mince, inférieure à 3cm d'épaisseur, on aura tendance à pivilégier une vitesse maximale de 12m/min. Pour des couches d'enrobés comprises entre 3 et 10 cm d'épaisseur, la vitesse d'avancement maximale pourra à être de 6m/min. Et enfin, pour des couches d'application d'enrobé supérieures à 10cm, cette vitesse est abaissée à 4m/min. 

La qualité d'application d'enrobé est donc fonction de la vitesse d'avancement. Plus la couche est épaisse, moins la vitesse d'avancement du finisseur est élevée.

Si la vitesse d'avancement est trop éleveé, celà peut avoir des conséquences directes sur la qualité de pose en provoquant des arrêts réguliers et brusques du finisseur.  Il est donc nécessaire également pour la qualité d'application que l'approvisionnement en enrobé soit continu avec une vitesse régulière et maîtrisée.

La course des dameurs doit quant à elle être considérée en considération de l'épaisseur de pose

Pour une épaisseur de pose inférieure à 5cm, la course des dameurs sera de 3mm avec une fréquence des vibreurs à 25% du réglage maximal

Une épaisseur de pose comprise ente 5 et 10cm sera à 50% de la fréquence des vibreurs, avec une course de 5mm des dameurs. 

Pour une épaisseur d'enrobé comprise entre 10 20 cm, la course des dameurs sera de 7mm avec une fréquence des vibreurs à 75% du réglage maximal.

Qu'est-ce qui influence l'épaisseur de la couche d'enrobé ?

En sortie de table de pose, l'épaisseur de l'enrobé présente des différences de celle qui suit le compactage :

  • Plus la température sera élevée, et plus l'épaisseur sera faible et la compacité élevée
  • Plus la fréquence des vibreurs sera élevée, et plus l'épaisseur sera faible et la compacité élevée
  • Plus la fréquence des dameurs sera haute, et plus l'épaisseur et la compacité seront élevées
  • Plus la vitesse sera élevée, et plus l'épaisseur et la compacité seront faibles

Il faut savoir que l'épaisseur dépend directement l'angle d'incidence de la table de pose et des points d'attaches des bras de tractions.

Il également savoir que d'autres facteurs peuvent rentrer en ligne de compte concernant l'épaisseur de la couche d'enrobé déposée par le finisseur, tels que les propriétés du matériau appliqué (sa température et sa composition), l'utilisation et le fonctionnement en lui-même du finisseur (alimentation en enrobé, vitesse, réglages)

L'application des enrobés tièdes par le finisseur

L'application des enrobés tièdes nécessite une plus grande vigileance concernant les paramètres de pose dans le but d'obtenir une compacité optimale. Parmi ces critères : La régularité de l'alimentation, le paramétrage et la fréquence des dameurs.

Il faudra particulièrement veiller à un préchauffage suffisant de la table du finisseur sans quoi des défauts d'application pourront survenir. La vitesse maximale d'avancement du finisseur devra également être diminuée par rapport à un enrobé chaud afin que la compacité soit optimale.